Retraite Urbaine à Paris avec Pierre-Antoine 20-22 Juin

En fin de semaine prochaine, Pierre-Antoine anime une retraite urbaine à Paris via l’association Etre Présence. Les inscriptions se font avec eux sur place ou sur leur site web. Plus de détails ici.

1262672_1381719252061614_493228133_o

Témoignage d’eveil avec Pierre-Antoine

 

Le papillon et la flamme : un appel à l’amour.

Et si nous aimions déjà l’existence telle qu’elle est ? Et si notre amour, cet amour de la vie qui se trouve au cœur du cœur de ce que nous sommes, si cet amour était immense et parfaitement déraisonnable ? Et si nous nous autorisions à plonger dans la profondeur et à découvrir la puissance sauvage de l’existence, au centre même de notre être et de cet instant ?

Et si cette puissance sauvage n’était que l’écho de l’immensité indicible qui ne connaît pas le changement ? Et si l’éternité et l’instant étaient depuis toujours en amour ? Et si notre corps, notre mental, cette vie, n’était que les noces improbables de l’instant et de l’éternité ? Et si nous nous autorisions à nous perdre ? À nous perdre en nous-mêmes, à nous perdre dans cet instant, à nous perdre dans la contemplation ?

Et si les enfers et les paradis n’étaient que le nectar de la contemplation ?

 

Chemins qui ne mènent nulle part, une errance partagée.

Samedi matin : Vivre sincèrement, autour de la phrase de Nisargadatta – « La pêché enseigne autant au pêcheur que la vertu enseigne au saint. » Enseignement et conversation.

Samedi après-midi : Le mot n’est pas la chose, autour du Lankavatara Sutra – « Les choses ne sont pas ce qu’elles semblent être, elles ne sont pas autrement non plus. » Enseignement et conversation.

Dimanche matin : S’offrir au Réel, partir à la découverte – autour du poème de Li Bai « Nous nous asseyons ensemble, la montagne et moi, jusqu’à ce que seule la montagne demeure. » Enseignement et conversation.

Dimanche après-midi : Un Sacré sans religion – autour de la phrase de Jeff Foster « La non-dualité n’est pas une négation de la dualité, mais une célébration de celle-ci ».

 

Pierre-Antoine vous invite à vous mettre à l’écoute de ce qui ne se met pas en mots, à vous autoriser à vivre dans l’impensable, depuis l’indicible. N’être que ce qui est traversé, n’être que contemplation. Disparaître dans l’écoute. Nulle croyance, nul dogme, nul progrès, seulement l’intuition du sacré de l’instant qui s’exprime toujours à nouveau. Une intuition comme notre vie : sans fondements.

www.facebook.com/SpiritualiteSauvage

Laisser un commentaire