Reprendre son souffle

Le yoga n’est pas de la gymnastique. On essaie pas d’aboutir à résultat. On prend du temps pour soi, on reprend conscience son corps, on reprend conscience de sa respiration. On reprend son souffle, enfin.

C’est une pause qu’on s’offre dans notre quotidien, un moment où l’on suspend l’agitation pour retrouver des choses simples. La sensation de son dos, la sensation de ses épaules par exemple. En prenant le temps de sentir, on se rendra peut-être compte qu’il y a une tension. Et nous pouvons alors y faire quelque chose.

Ian Bothwell /  (CC BY 2.0) / http://www.flickr.com/photos/theboth/

Ian Bothwell / (CC BY 2.0) / http://www.flickr.com/photos/theboth/

Mais c’était impossible avant, quand nous ne prenions que le temps de courir. Nous ne prenions pas le temps de demander à notre corps : comment vas-tu ? As-tu besoin de soin, d’attention ? Lorsque nous faisons cela, nous n’entendons le corps que lorsqu’il est en crise et devient incapable d’avancer.

S’il y a un bénéfice à faire du yoga, c’est sûrement celui-là : ne pas attendre que le corps cède pour commencer d’en prendre soin. Quand nous nous négligeons trop, nous finissons par ne plus pouvoir nous occuper d’aucunes de ces choses pour lesquelles nous courons.

Le yoga, c’est ça : reprendre son souffle pour vivre mieux son quotidien.

Laisser un commentaire